Le multi-cloud se diffuse au sein des entreprises

Dans une étude menée par Cloudify et IOD Cloud Technologies Research, on constate que plus de la moitié des entreprises interrogées (700 DSI) utilise plusieurs solutions de Cloud.

A l’heure où les fournisseurs IT orientent leur stratégie vers le Cloud hybride, cette étude montre que les entreprises adoptent massivement une vision multiple du Cloud. En effet, elles sont 50% à placer leurs workloads dans au moins 2 Cloud pour éviter le verrouillage par un fournisseur. La combinaison la plus populaire est Amazon Web Services et Azure. On trouve après le mix AWS et OpenStack, puis AWS et Google. Amazon est donc devenu incontournable sur le Cloud public.

En terme de déploiement, les entreprises restent conservatrices en maintenant des investissements sur la plateforme de Cloud privé et Open Source, OpenStack. A noter que les grandes entreprises privilégient un mix OpenStack et VMware pour leur stratégie multi-cloud. Les PME cèdent majoritairement aux sirènes de Google Cloud en le combinant soit avec AWS ou Azure.

Dans cette orientation multi-cloud, les entreprises s’intéressent à plusieurs technologies sous-jacentes. Les deux stars sont les conteneurs et les microservices. En 3ème position, la virtualisation du réseau (SDN ou NFV) émule les organisations (spécifiquement les services financiers et la défense) et pas uniquement les opérateurs de télécommunications. Dans la queue de peloton, on retrouve les offres serverless, qui sont en train d’émerger.

Pour les DSI, le vrai challenge réside dans l’orchestration du multi-cloud. Elle devient essentielle (44,2%) dans le cadre de la production, puis dans les POC (24,7%), ainsi que dans le secteur du test et développement (21,5%). Les outils les plus utilisés pour orchestrer les Cloud sont ceux fournis par VMware et Cloudify (auteur de l’étude). On retrouve beaucoup plus loin dans le classement, HPE et Kubernetes. L’étude constate néanmoins que le marché des outils d’orchestration est fragmenté en s’occupant de certains domaines : gestion du Cloud, des conteneurs, du réseau, du PaaS, etc. Le risque est de recréer des silos, alors que la promesse du Cloud est justement de casser les frontières entre les métiers.

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s