La demande des entreprises dynamise le marché des serveurs

Le marché des serveurs aurait-il fini de manger son pain blanc ? Le dernier baromètre d’IDC le laisse à penser avec une croissance de près de 20% des ventes mondiales.

Dans une analyse des chiffres d’un marché, il est toujours intéressant de regarder dans le détail pour voir si un secteur est plus ou moins actif. Dans le cas du baromètre du marché des serveurs d’IDC, le retour de la croissance n’est pas galvaudé. En effet, le 3ème trimestre affiche une augmentation des ventes de 19,7% sur un an pour atteindre près de 17 milliards de dollars (contre 14,1 milliards de dollars). En volume, le nombre d’équipements envoyés a cru de 11,1 % à 2,67 millions d’unités.

Retour aux investissements des entreprises

Une accélération par rapport aux trimestres précédents affichant des taux de croissance des revenus de l’ordre de 5 à 6%. A l’époque, la demande était surtout soutenue par les grands acteurs du web et du Cloud, AWS, Microsoft ou Google. Mais au 3ème trimestre 2017, les entreprises ont repris le chemin des investissements dans les serveurs, notamment avec les lancements récents des puces Purley d’Intel et Epyc d’AMD.

Si les équipements de commodités constituent la part la plus importante du marché (14,2 milliards de dollars +19,3%), la plus forte progression est attribuée aux serveurs moyen de gamme avec 1,4 milliard de dollars (+26,9%). Le marché des serveurs haut de gamme s’apprécie de 19,4% à 1,3 milliard de dollars en profitant du lancement du système z14 d’IBM.

L’embellie se remarque aussi dans l’ensemble des zones géographiques, l’Asie-Pacifique est la plus dynamique (+30,6% sur 1 an). Les Etats-Unis et la zone EMEA affichent une croissance de plus de 19%. Seule l’Amérique Latine marque le pas avec une progression de 2,3%.

HPE résiste, Dell prêt à devenir numéro 1

Selon les constructeurs, HPE (associé à H3C Group) reprend des couleurs après une réorientation de sa stratégie serveurs en direction des entreprises. Dans le classement des revenus, il arrive à rester en tête à 3,3 milliards de dollars avec une petite érosion de 1,1%.

Dell talonne HPE avec 3 milliards de dollars de revenus avec une croissance de 37,9%. Le géant américain profite pleinement de son rachat d’EMC et s’accorde même la première place sur le volume avec 503 000 unités envoyées.  Cisco continue son ascension dans le monde des serveurs, même si au 3ème trimestre il n’a pas pu résister à la forte croissance d’IBM qui lui subtilise la 3ème place du podium. Seul hic au classement, Lenovo est à la traîne avec des revenus en berne de 12,2% sur un an.

Photo by kin.lane on Visualhunt.com /  CC BY-SA

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s