Bug informatique de la SNCF où l’insoutenable complexité du test

Le mot a été lancé par la SNCF, bug informatique, pour expliquer la panne de signalisation entraînant l’interruption du trafic à la gare Montparnasse. Un capotage montrant les problèmes dans la gestion des tests et la complexité des systèmes du réseau ferroviaire.

La ministre du Transport, Elisabeth Borne, a jugé l’incident « inacceptable » et a demandé à Patrick Jeantet PDG de SNCF Réseau de lui présenter d’ici la fin de la semaine une nouvelle organisation et une nouvelle gestion des grands travaux.

Un calculateur en carafe, des milliers de lignes de code à tester

Pour mémoire, samedi 3 décembre, en fin de soirée, la SNCF active un nouveau système d’aiguillage augmentant de 20% le nombre de trains au départ de la gare. Tout fonctionne bien jusqu’à dimanche midi où le fameux bug entraîne une « perte de télécommande des installations de sécurité », ce qui n’a pas permis de « faire les itinéraires nécessaires et l’ouverture des signaux », dixit SNCF Réseaux. Dans la soirée de dimanche, le coupable a été découvert, un calculateur, un dispositif de télécommunications entre le centre de commandes et les instruments installés dans les voies, explique nos confrères de LCI. Or en l’absence de communication, impossible de donner des ordres d’aiguillage, donc interruption du trafic pour éviter les accidents.

Mais une fois le problème déniché, la tâche des ingénieurs de SNCF réseaux ne s’est pas arrêtée là. Comme l’explique Didier Bense, directeur général de SNCF Réseau Ile-de-France, au Parisien « il a fallu chercher parmi des milliers de lignes informatiques dans nos postes d’aiguillage. Ce n’est pas un environnement que tout le monde connaît, il date de la mise en place du TGV Atlantique en 1989 ».

Les conflits de l’ancien et du moderne

Cette affaire met en exergue la problématique de la gestion des tests et surtout de la mise en production des solutions. Comment faire coexister des applications modernes avec des infrastructures datant de près de 30 ans sans penser aux risques de la panne ? Est-ce que le logiciel a été suffisamment testé, de manière récurrente sur des environnements limités ? Comment le logiciel est géré en propre ou via un prestataire ? Comment s’organise la continuité d’activité en cas de panne ? Les questions sont très nombreuses et les résultats d’une enquête permettra d’en savoir un peu plus.

La SNCF réseaux s’est engagée dans un travail titanesque de modernisation du système d’aiguillage pour passer de 1 500 postes d’aiguillage gérés de façon électromécanique à 16 grands centres régionaux gérés de façon informatique. Mais comme le souligne Bernard Aubin, secrétaire général de First (syndicat de la SNCF), « aucun Plan B n’a été prévu en cas de problème, ce qui pose la question du cahier des charges de ces installations ». La SNCF réseaux a promis dans un communiqué de mener un audit de ses programmes de tests et de remise en service à la fin des grands chantiers.

Les réseaux sociaux critiques, philosophes et ironiques

Sur Twitter, les internautes sont très critiques sur cette mise en production, « une MEP qui a foiré » tranche Stéphane Tchatchum. « Aurait-on oublié les préceptes qui s’imposent en matière de tests industrielles ? » s’interroge Frédéric Libaud. Tomate Magnum en rajoute une couche, « avec votre armée d’informaticiens, vous passez tout en prod sans test ni rien ? ». D’autres sont plus philosophes comme Christophe Alpha « Quand l’Informatique dépasse les capacités l’Homme. Quand l’homme ne peut plus gérer l’Informatique ». Enfin pour terminer sur une note humoristique, plusieurs messages évoquent « le président du Burkina Faso se demande si Emmanuel #Macron va être capable de réparer le bug informatique de la gare Montparnasse ».

Lire aussi :

Voyages-SNCF sème, volontairement, le chaos dans sa production informatique

Crédit Photo: D.R

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s