L’IA, la future guerre tarifaire du Cloud ?

Face à la succession d’annonces de service de machine learning as a service, les fournisseurs de Cloud sortent l’arme fatale : la réduction des prix pour attirer les entreprises.

La guerre des prix a fait des ravages sur le coût de la VM au point de voir apparaître des acteurs low cost comme Digital Ocean. Récemment les grands acteurs du IaaS avaient déplacé le combat sur le stockage à coup de promotions. Oui, mais voilà le sujet tendance du moment, c’est l’intelligence artificielle. Les DSI sont aux aguets et ne ratent pas une conférence ou un séminaire leur promettant des économies (à travers l’automatisation) ou des nouveaux business.

AWS, Google et Microsoft ont bien compris le potentiel de cette vague et ont concocté des plateformes ad hoc sur leur infrastructure Cloud. Dernier à avoir dégainé, Amazon Web Services a présenté à l’occasion de sa conférence Re :Invent Sagemaker, un service aidant les entreprises à créer, entraîner et déployer les algorithmes de machine learning. La puissance de traitement est assurée par le Cloud AWS. Ce dernier propose en plus des packages de modèles et de documentations sur les algorithmes.

43% de baisse de prix sur les VM dédiés au Machine Learning

En réaction à ce lancement, nos confrères de Venturebeat ont déniché un message sur le blog de Google, annonçant une forte réduction de son service de machine learning as a service. La baisse peut atteindre jusqu’à 43% sur la VM de base pour entraîner les algorithmes. Depuis ce post a été supprimé, car selon nos confrères, il dévoilait de futures fonctionnalités. Parmi elles, on trouve un service de prédiction basé sur les frameworks scikit-learn et XGBoost.

La baisse des prix de Google peut être vue comme un réflexe de protection. La firme de Mountain View dispose d’un léger avantage avec ses frameworks comme TensorFlow. Les concurrents ne sont pas en reste, Microsoft et Facebook ont décidé de faire cause commune sur l’IA en lançant le projet Open Neural Network Exchange, compatible avec les frameworks, Cognitive Toolkit, Caffe2 et PyTorch. La firme de Redmond a également noué un partenariat avec Intel pour dynamiser la plateforme Brainwave dédiée au deep learning.

Photo by opensourceway on VisualHunt /  CC BY-SA

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s