Kodak, Line et Telegram prêts à battre monnaie… virtuelle ?

Le vénérable Kodak et la start-up Telegram sont prêts à tenter l’aventure de la monnaie virtuelle. Après les envolées du Bitcoin, la création de cryptomonnaie devrait être tendance en 2018.

L’ancienne économie et la nouvelle ne sont pas si éloignées l’une de l’autre. Elles sont condamnées à suivre les tendances du marché. C’est le cas de Kodak. Le spécialiste de la photographie, né en 1881, a surpris son monde à l’occasion du CES de Las Vegas en annonçant la création du KodakCoin. Cette devise virtuelle va servir à rémunérer et échanger sur une plateforme à destination des photographes.

Le KodakCoin repose sur la technologie Blockchain, commune à celle du Bitcoin, pour authentifier les transactions. La firme américaine prévoit de proposer aux investisseurs sa monnaie virtuelle à partir du 31 janvier dans le cadre d’une ICO (initial Coin Offering), une levée de fonds virtuel.

Kodak reboosté, Telegram réfléchit ICO

Après cette annonce, l’action de Kodak a littéralement explosé +120 % à la bourse de New York. Les deux mots cryptomonnaie et Blockchain enflamment les passions des analystes financiers, béats devant les envolées du bitcoin à la fin de l’année 2017. Un comportement irrationnel, mais la moindre annonce sur ces deux sujets provoque un emballement systématique.

La nouvelle économie veut aussi en croquer. Le service de messagerie instantanée sécurisée Telegram envisage selon nos confrères de TechCrunch de lancer une ICO massive pour monter un projet Blockchain baptisé TON (Telegram Open Network). Cette phase devrait récolter 500 millions de dollars selon les dirigeants de l’application de messagerie.  Dans un second temps, Telegram pourrait lancer sa propre monnaie, nommée Gram. Cette étape pourrait produire entre 3 et 5 milliards de dollars en cryptomonnaie. L’ICO devait débuter en mars 2018.

Dans la même veine, le réseau social originaire du Japon, Line, envisagerait un projet de Blockchain et de création de sa propre monnaie virtuelle. La firme basée au Japon étudierait plusieurs partenariats pour renforcer son offre de paiement en ligne, Line Pay. Line pourrait lui aussi menait une ICO importante dans l’année qui vient.

Une opportunité pour les GAFA et les acteurs IT

Ce phénomène va probablement s’amplifier dans les prochains mois, avec à la clé des interrogations sur la régulation de ces mouvements financiers. Les grands acteurs de l’IT commencent à épouser cette orientation. Sur le plan technologique, plusieurs plateformes pour accompagner les projets Blockchain ont fleuri comme par exemple IBM ou Microsoft sur leur Cloud. On peut s’attendre à ce que les GAFA se lancent prochainement dans l’aventure.

De même, les Etats regardent attentivement la création de cryptomonnaie. L’Estonie très en pointe dans le domaine du e-gouvernement réfléchit au sujet. Tout comme le Venezuela, la Russie, le Kazakhstan et Dubaï. Une bonne nouvelle pour les acteurs IT à l’affut de nouveaux potentiels de croissance.

Photo by wuestenigel on VisualHunt /  CC B

 

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s