Google mise sur les câbles sous-marins pour étendre son Cloud

Google a un plan pour déployer 3 câbles sous-marins afin de développer son offre Cloud. Les routes empruntées visent les zones Europe, Amérique Latine et Asie-Pacifique. Un moyen de coller à la concurrence d’AWS et Microsoft.

Le réseau est le nerf de la guerre. Dans le Cloud, cet axiome est particulièrement vrai. Surtout avec le développement d’offres liées à l’intelligence artificielle demandant des temps de réponses très bas. Les acteurs du IaaS cherchent donc des moyens pour améliorer les débits, tout en développant et en renforçant leur présence.

Pour résoudre cette problématique, Google a décidé d’investir dans la pose de câbles sous-marins. Pas moins de 3 routes sont prévues d’ici 2019. La première partira de Los Angeles pour arriver jusqu’au Chili. Ce câble baptisé Curie en hommage au prix Nobel de physique et chimie, la Française Marie Curie, va lui permettre d’adresses les clients de l’Amérique Latine.

Rester en contact avec AWS et Microsoft

Un second câble empruntera la route de l’Atlantique Nord pour relier le Etats-Unis au Danemark et à l’Irlande. Nommé Havfrue, il sera développé en partenariat avec Facebook et sera construit par TE SubCom.

Enfin, le dernier câble reliera Hong-Kong à Guam pour s’ouvrir le marché australien et plus largement de la zone pacifique. En 2016, Google s’était associé à Facebook pour développer un câble sous-marin reliant Hong-Kong à Los Angeles.

Avec ces différents projets, Google s’assure dans un premier temps d’une redondance supplémentaire en cas d’interruption de services. D’autre part, il lui permet d’ouvrir de nouvelles zones au sein des régions. Une expansion nécessaire face à la concurrence d’AWS et de Microsoft.

AWS vient d’augmenter les capacités de la zone de Londres, portant au total le nombre à 50 zones dans le monde au sein de 18 régions. Le fournisseur de IaaS est présent dans 18 régions et prévoit d’ouvrir dans les prochains mois pas moins de 12 zones, dont Bahreïn, Suisse et surtout Paris. De son côté Microsoft poursuit son expansion et a annoncé récemment une preview d’Azure pour la France. Enfin n’oublions pas Alibaba Cloud très actif dans sa phase de conquête.

Crédit Photo : D.R

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s