Apple pousse iCloud dans les bras de Google Cloud

Un document de sécurité publié par Apple montre que la firme stocke les données du service iCloud sur le cloud de Google. Microsoft disparaît de la liste.

C’est la confirmation d’une rumeur. Apple passe par Cloud Platform de Google pour stocker les données de son service icCloud. Selon un document observé par CNBC, la firme de Cupertino a commencé à utiliser le cloud public de Google au cours des 10 derniers mois.

Depuis 2011, Apple s’appuie sur Azure de Microsoft et AWS pour héberger les données d’iCloud. Cependant en 2016, un article montre qu’Apple cherchait à réduire sa dépendance à l’égard d’Amazon Web Services et évoquait le projet de migration des données vers Cloud Platform de Google. Cette bascule aurait rapporté selon l’article entre 400 et 600 millions de dollars à la firme de Mountain View.

Une officialisation dans un guide de sécurité d’iOS

Le document en question est un guide des mesures de sécurité mises en place sur iOS et la protection des données personnelles. Il est clairement inscrit le nom de Google comme partenaire. Par contre, la mention de Microsoft disparaît des partenaires.

Est-ce à dire qu’Apple a purement et simplement abandonné Microsoft comme fournisseur de cloud ? Selon Holger Mueller, analyste chez Constellation Research, interrogé par nos confrères de Silicon Angle, « Apple n’a certainement pas arrêté avec Microsoft, cela serait trop difficile », tout en ajoutant que « dans sa déclaration de rapatriement des profits, Apple a indiqué qu’il allait investir dans la création de datacenter ». Un signal pour dire qu’à long terme, le géant de Cupertino va réduire sa dépendance aux fournisseurs de cloud.

Une victoire pour Google

D’ici là, le recours à Google est une victoire pour Cloud Platform. Avec Apple comme client, Google rivalise avec les grands du cloud public que sont AWS et Azure. C’est aussi la validation de la stratégie de Diane Greene, recruté en 2015 pour s’occuper du cloud chez Google. Récemment, elle avait indiqué que les revenus issus des activités cloud allaient atteindre le milliard de dollars.

Le document ne donne pas la date de la collaboration entre les deux entreprises, mais en comparant le guide antérieur datant de mars 2017 où Google n’apparaissait pas, la migration a dû se produire dans une fenêtre de 10 mois. Au sein du guide, Apple précise que Google n’a aucun moyen d’accès aux données des clients iCloud en raison chiffrement déployé par la filiale d’Alphabet.

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s