Avec Infinity Storage, Cloudian fédère fichiers et objets

Le spécialiste du stockage objet annonce le rachat d’Infinity Storage, expert du stockage fichier. L’objectif est de proposer une solution sans couture entre les deux mondes.

Devant l’afflux massif de données, les entreprises sont à la recherche de solutions de stockage capable de gérer les problématiques de sauvegarde, mais aussi du Big Data. Sur cette problématique, le stockage en mode objet commence à se faire un nom avec quelques sociétés emblématiques. Scality, créée par Jérôme Leucat, connaît une belle réussite. Mais il faut compter aussi sur Cloudian, créée en 2011 et qui vient de lever 25 millions de dollars (avec en plus une ligne de crédit de 100 millions de dollars).

Cloudian s’est installé récemment en France et son CEO, Michael Tso, était de passage dans la capitale pour annoncer une évolution au sein de l’entreprise. En effet, Cloudian met la main sur Infinity Storage, une société spécialisée dans le stockage depuis 1998 et basée à Milan. Elle se définit comme experte en Software Defined Storage, File Management et Information Lifecycle Management (ILM). Pour Cloudian, cette acquisition est l’occasion « d’aller au-delà du mode objet », explique Michael Tso et d’ajouter, « beaucoup de nos clients disposent de données stockées en mode fichier et nous interpelle pour les ingérer et les mettre à disposition des applications ».

Back-up et archivage comme point d’entrée, IoT en ligne de mire

Le monde de l’Internet des objets est propice à cette passerelle entre objets et fichiers, en citant le cas de la vidéosurveillance très consommatrice de stockage, « l’arrivée des caméras 4K et bientôt 8K font exploser les volumes de données, stockées en mode fichier. L’expertise d’Infinity Storage dans ce domaine est très utile ». Cloudian hérite aussi d’un savoir-faire dans la réglementation en matière d’archivage, notamment bancaire. Les deux sociétés se connaissent bien et ont travaillé ensemble depuis un an pour élaborer Hyperfile, un contrôleur NAS capable de gérer des fichiers depuis HyperStore, le service objet de Cloudian. Cette solution dispose de l’ensemble des fonctionnalités NAS comme WORM, le basculement sans perturbation, les performances évolutives, la conformité POSIX et l’intégration avec Active Directory.

Pour la France, c’est bien le monde de l’archivage et de la sauvegarde qui est la porte d’entrée de Cloudian. « Il y a beaucoup de fichiers et les entreprises ont besoin de faire du pivot entre le file et S3 d’Amazon (supporté nativement par Cloudian) », constate Eric Peters, responsable régional des ventes pour la France. Il s’appuie sur des partenaires et des distributeurs, spécialisés dans l’infrastructure. A cette fin, Cloudian vient de signer un accord avec BigTec, filiale d’Exclusive Network, dédiée à la transformation du datacenter.

Photo credit: CraigTaylor74 on Visual hunt /  CC BY-NC-SA

 

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s