Google veut mêler blockchain et cloud

Selon la presse américaine, Google planche sur l’intégration de la technologie blockchain pour renforcer ses offres cloud.

Google pouvait-il rester éloigné de la technologie blockchain ? IBM et Microsoft ont déjà sauté le pas en proposant des services. Selon Bloomberg, la firme de Mountain View planche aussi discrètement sur la blockchain pour dynamiser son activité cloud. L’objectif est de ne pas se laisser dépasser par la concurrence des grands acteurs, mais également des start-ups spécialisées dans ce domaine.

Traditionnellement, la technologie blockchain est basée sur une base de données (registre) distribuée, dont les informations envoyées par les utilisateurs et les liens internes à la base sont vérifiés et groupés à intervalles de temps réguliers en blocs. Elle est considérée comme le backbone pour les échanges de monnaies virtuelles comme le Bitcoin ou Ethereum.

Mais la blockchain dépasse le simple cadre des crypto-monnaies. En enregistrant de manière transparente les transactions, réparties sur différents nœuds, elle sécurise et authentifie les échanges. La logistique, l’industrie pharmaceutique, le luxe sont des activités intéressées par la blockchain. IBM vient récemment de présenter un PC microscopique pour lutter contre la contrefaçon à travers la blockchain.

Une technologie blockchain en propre, mais ouverte

Pour Google, le service blockchain sur le cloud ne devrait pas rester en mode privé. Il serait disponible sous licence à des tiers et les clients pourraient intégrer leur technologie blockchain sur leur serveur au sein du cloud. Ils pourront ainsi publier et vérifier les échanges. Aucune date n’est donnée pour le lancement de cette offre.

De son côté, le concurrent direct de Google, Amazon Web Services planche également sur un service pour aider les entreprises à créer des applications blockchain. Reste que le leader du IaaS avait du mal à voir l’intérêt de la blockchain. Bloomberg rappelle que selon les prévisions des analystes le marché de la blockchain va passer de 706 millions de dollars en 2017 à plus de 60 milliards de dollars en 2024.

Auteur : Jacques Cheminat

Journaliste pendant 15 ans sur les thématiques, télécoms, réseaux, datacenter, stockage, sécurité, virtualisation, etc..., j'ai choisi d'ouvrir ce blog pour écrire sur tous les sujets IT, les tendances et mes humeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s