Kaspersky trouve refuge et transparence en Suisse

Boudé aux Etats-Unis et surveillé aux Pays-Bas, Kaspersky a décidé de migrer l’ensemble des données de ses clients au sein d’un « centre de transparence » en Suisse. Une étape dans la reconquête des clients.

Soupçonné de collusion avec les autorités russes, Kaspersky traverse une crise de confiance. Les Etats-Unis se sont prononcés pour l’exclusion des produits de l’éditeur russe de plusieurs administrations. Kaspersky a donné des gages de bonne volonté en proposant de publier le code source de son antivirus, mais sans convaincre les autorités américaines. L’Angleterre n’a pas tardé à suivre en écartant à son tour les mêmes solutions. Très récemment, les Pays-Bas ont émis des doutes et prévoit d’abandonner progressivement les produits Kapsersky. Continuer à lire … « Kaspersky trouve refuge et transparence en Suisse »

Google acquiert Velostrata, un migrateur de cloud

Google a racheté la start-up israélienne Velostrata proposant un service de migration facilitant le transfert des applications des datacenters des entreprises vers le cloud public.

A n’en pas douter Google a clairement envie d’accélérer sur le cloud. Alignant les références clients comme Twitter pour la partie stockage froid, Cloud Platform cherche maintenant à conquérir d’autres clients. Dans cette stratégie, la firme de Mountain View vient d’annoncer l’acquisition de la jeune pousse israélienne Velostrata. Continuer à lire … « Google acquiert Velostrata, un migrateur de cloud »

Avec le projet Denali, Microsoft repense les SSD pour les datacenters cloud

A l’occasion de l’Open Compute Project Summit, Microsoft a dévoilé de nouvelles spécifications pour les SSD au sein des datacenters cloud.

La firme de Redmond s’intéresse au stockage et plus particulièrement aux SSD présents au sein des datacenters des grands acteurs du cloud. Dans le cadre de l’Open Compute Project (OCP) qui vise à adapter les équipements IT aux besoins des datacenters cloud, elle vient de présenter des spécifications repensant l’interface du firmware des SSD. Cette annonce a pour nom de code Denali, les plus anciens se souviendront que ce nom avait déjà été utilisé dans le cadre de SQL Server 2012. Continuer à lire … « Avec le projet Denali, Microsoft repense les SSD pour les datacenters cloud »

Avec Infinity Storage, Cloudian fédère fichiers et objets

Le spécialiste du stockage objet annonce le rachat d’Infinity Storage, expert du stockage fichier. L’objectif est de proposer une solution sans couture entre les deux mondes.

Devant l’afflux massif de données, les entreprises sont à la recherche de solutions de stockage capable de gérer les problématiques de sauvegarde, mais aussi du Big Data. Sur cette problématique, le stockage en mode objet commence à se faire un nom avec quelques sociétés emblématiques. Scality, créée par Jérôme Leucat, connaît une belle réussite. Mais il faut compter aussi sur Cloudian, créée en 2011 et qui vient de lever 25 millions de dollars (avec en plus une ligne de crédit de 100 millions de dollars). Continuer à lire … « Avec Infinity Storage, Cloudian fédère fichiers et objets »

Apple pousse iCloud dans les bras de Google Cloud

Un document de sécurité publié par Apple montre que la firme stocke les données du service iCloud sur le cloud de Google. Microsoft disparaît de la liste.

C’est la confirmation d’une rumeur. Apple passe par Cloud Platform de Google pour stocker les données de son service icCloud. Selon un document observé par CNBC, la firme de Cupertino a commencé à utiliser le cloud public de Google au cours des 10 derniers mois.

Depuis 2011, Apple s’appuie sur Azure de Microsoft et AWS pour héberger les données d’iCloud. Cependant en 2016, un article montre qu’Apple cherchait à réduire sa dépendance à l’égard d’Amazon Web Services et évoquait le projet de migration des données vers Cloud Platform de Google. Cette bascule aurait rapporté selon l’article entre 400 et 600 millions de dollars à la firme de Mountain View. Continuer à lire … « Apple pousse iCloud dans les bras de Google Cloud »

Les serveurs Dell EMC trompent Intel en embrassant les Epyc d’AMD

Dell EMC fait quelques infidélités à Intel en proposant des serveurs avec des processeurs AMD Epyc. Technologies et prix attractifs sont au programme.

Avec 98% du marché des datacenters, Intel domine l’écosystème des serveurs. Mais des alternatives existent et notamment les puces AMD. Plusieurs constructeurs ont déjà tenté l’aventure et notamment Dell. « Nous avions ouvert la porte avec la 11ème génération de serveurs en accueillant des Opteron très efficaces pour le calcul haute performance (HPC) », se souvient Jean-Sébastien Volte, brand manager des offres serveurs et réseaux chez Dell EMC. AMD a connu ensuite quelques difficultés avant de revenir sur le marché des datacenters avec les processeurs Epyc, présentés en 2017. Continuer à lire … « Les serveurs Dell EMC trompent Intel en embrassant les Epyc d’AMD »

La CNCF épaule Rook, un plug-in de stockage pour Kubernetes

Dans une démarche de développement des projets Open Source autour du cloud, la Cloud Native Computing Foundation (CNCF) vient d’ajouter Rook dans sa liste. Il s’agit d’une extension orientée stockage pour Kubernetes.

Le 15ème projet supporté par la CNCF concerne le stockage et plus particulièrement la gestion du stockage au sein de Kubernetes. L’outil de gestion des clusters de conteneurs n’est pas adapté pour les applications utilisant beaucoup de ressources de stockage ou ayant recours de manière intensive aux données. Les clusters doivent alors faire appel à des solutions de stockage externe et donc passer par des extensions pouvant avoir un impact sur les performances. Continuer à lire … « La CNCF épaule Rook, un plug-in de stockage pour Kubernetes »