Les US contre la fusion Broadcom-Qualcomm, Intel à l’affût (MAJ)

L’OPA inamicale menée par Broadcom sur Qualcomm pourrait voir un troisième acteur sortir du bois : Intel. De son côté Broadcom a décidé de rapatrier son siège aux États-Unis pour rassurer les autorités américaines. Un espoir douché par Donald Trump qui vient de signer un décret bloquant l’opération

L’éventuel rachat de Qualcomm par Broadcom tourne au feuilleton où chaque semaine apporte son lot de rebondissements. Après avoir refusé dans un premier temps, le fondeur a laissé la porte ouverte aux discussions après que Broadcom ait rehaussé sensiblement son offre : 117 milliards de dollars.

Continuer à lire … « Les US contre la fusion Broadcom-Qualcomm, Intel à l’affût (MAJ) »