Android, Telegram, sites administratifs : le cryptojacking s’étend

Il ne se passe plus un jour sans découvrir l’étendue des dégâts des malwares ayant pour objectif de miner des monnaies virtuelles. Des milliers de sites gouvernementaux, des millions d’utilisateurs sur Android et même la messagerie sécurisée Telegram.

La propagation des malwares minant des crypto-monnaies est d’une rapidité quasi virale. En l’espace de quelques semaines, le phénomène a pris d’importantes proportions et touche un large spectre d’activités allant de YouTube au système de contrôle industriel. Le crypto-jacking a fait de nouvelles victimes. Continuer à lire … « Android, Telegram, sites administratifs : le cryptojacking s’étend »

Oracle et WiFi public : l’épidémie de crypto-minage s’étend

Les pirates ont trouvé une nouvelle poule aux œufs d’or : les crypto-monnaies. Pour cela, il faut utiliser les ressources des PC ou des serveurs. Site web, WiFi public ou serveurs d’application, rien n’échappe à l’appât du gain.

Plusieurs affaires montrent que le début 2018 sera marqué par la montée en puissance du minage caché de crypto-monnaies. L’alerte avait été donnée à la fin 2017 où certains utilisateurs avaient vu la performance de leur PC ralentir. En cause des malwares cachés sur les sites et capables de générer de la monnaie virtuelle (Bitcoin ou Monero) en utilisant les ressources des PC. Aujourd’hui, les pirates varient les plaisirs en s’attaquant à d’autres vecteurs. Continuer à lire … « Oracle et WiFi public : l’épidémie de crypto-minage s’étend »

CoinHive, le malware qui mine la sécurité des PC

Selon l’éditeur Check Point Software, les malwares capables de miner furtivement de la crypto-monnaie sont en pleine croissance. Parmi eux, CoinHive se distingue particulièrement. Continuer à lire … « CoinHive, le malware qui mine la sécurité des PC »