Big Data et IA : Oracle s’empare de Datascience.com

La firme de Redwood Shores a annoncé le rachat de la start-up Datascience.com. Elle met à disposition des entreprises une plateforme comprenant des outils, des librairies et des langages pour les data scientists.

L’IA et le Big Data sont des priorités pour les acteurs de l’IT. Oracle est dans cet état d’esprit et vient de racheter Datascience.com. Cette start-up fondée en 2014 en Californie propose une plateforme à destination des data scientits des entreprises pour qu’ils puissent créer, développer et tester des projets autour de l’analytique ou du machine learning. Continuer à lire … « Big Data et IA : Oracle s’empare de Datascience.com »

Avec Queens, conteneurs et vGPU règnent sur OpenStack

La dernière livraison d’OpenStack apporte son lot de nouveautés. Queens continue ses efforts sur la technologie des conteneurs. Le monde des puces graphiques virtuelles est également intégré dans une optique de machine learning.

Après un cycle de 6 mois d’intenses efforts des membres de la communauté, OpenStack annonce la publication de la 17ème version de la plateforme cloud Open Source. Baptisée Queens, elle propose des innovations et des évolutions sur les différents modules du projet. Continuer à lire … « Avec Queens, conteneurs et vGPU règnent sur OpenStack »

Avec Cloud AutoML, Google adapte l’IA au low code

Simplifier, tel est le credo de Google pour que les développeurs puissent s’approprier les modèles d’apprentissage automatique. Avec le service Cloud AutoML, la firme américaine veut casser la barrière des compétences en matière d’intelligence artificielle.

Il ne fait aucun doute que l’IA est et restera une des grandes tendances de l’année 2018. Les cabinets d’analystes sont tous d’accord sur ce point, mais soulignent aussi deux écueils. Le premier est l’absence actuellement de réels projets liés à l’IA. Tout le monde s’intéresse au sujet, mais il y a peu de concrétisations et les responsables informatiques ne savent pas par où commencer et avec qui. Cette année devrait voir un fleurissement de PoC. Le second obstacle réside dans la pénurie de compétences en matière d’intelligence artificielle. Il existe en effet peu de spécialistes dans les domaines de l’apprentissage automatique ou profond. Continuer à lire … « Avec Cloud AutoML, Google adapte l’IA au low code »

AWS puise dans l’IA d’Amazon pour séduire les entreprises

AWS vient d’annoncer une initiative et des fonctionnalités autour de l’IA. Il en appelle à l’expertise sur le machine learning de la maison-mère, Amazon, pour séduire les entreprises encore indécises. Continuer à lire … « AWS puise dans l’IA d’Amazon pour séduire les entreprises »

Datalab GRDF : plein gaz sur la valorisation des données

A l’occasion d’une présentation dans les locaux de Dataiku, le datalab de GRDF a expliqué comment utiliser les données de l’entreprise énergétique pour résoudre certains problèmes. Continuer à lire … « Datalab GRDF : plein gaz sur la valorisation des données »

Avec Gluon, AWS et Microsoft collaborent sur l’IA

La route vers l’intelligence artificielle impose des rapprochements parfois surprenants. Ainsi, les deux fournisseurs de Cloud public, Microsoft et AWS ont annoncé une collaboration dans le domaine de l’apprentissage automatique et les réseaux neuronaux profonds. Le fruit de leur partenariat se nomme Gluon, une librairie de programmation pour le machine learning.

Sous licence Open Source, cette initiative veut simplifier la création par les développeurs de réseaux de deep learning. Gluon fournit une interface de programmation comprenant des composants préfabriqués et optimisés. Ces modules préétablis fonctionnent avec les différents frameworks de Microsoft et d’AWS. Pour son lancement, Gluon marche avec Apache MXNet, le framework d’AWS pour le deep learning. Une future version du projet Open Source supportera Cognitive Toolkit, le framerwork de Microsoft.

Tous contre Google

Cette alliance, a priori contre nature, est une réponse contre la montée en puissance de Google dans le domaine de l’intelligence artificielle. TensorFlow, la structure de modèle de machine learning de la firme de Mountain View devient très populaire auprès des développeurs, au point de faire de l’ombre à Cognitive Toolkit de Microsoft.

Les partenariats sur l’IA se multiplient et Microsoft est prêt à s’associer avec des concurrents. Le mois dernier, il lançait avec Facebook l’initiative Open Neural Networks Exchange (ONNE) pour proposer un catalogue de frameworks IA pour les développeurs. Ce projet a attiré depuis plusieurs autres grandes sociétés : Intel, Qualcomm, AMD et ARM.

 

Photo credit: Kevin Rheese via Visualhunt /  CC BY