DDoS : des assauts plus tempérés, mais plus complexes et plus ciblés

Dans son rapport WISR, Netscout Arbor montre que les attaques par déni de service baissent en densité. Les cybercriminels ou des Etats préfèrent lancer des offensives plus ciblées et hélas plus efficaces.

Avec le développement de l’écosystème IoT et les variations autour des botnets de type Mirai, Hajime, Brickerbot, on s’attendait à ce que le 13ème rapport WISR (Wolrdwilde Infrastructure Security Report) de Netscout Arbor relate des attaques DDoS affichant des niveaux de trafic dépassant les 1 Tbit/s. Et bien non, la densité est en baisse en 2017 par rapport à 2016. A cette date, la plus grande attaque DDoS enregistrait un pic à 800 Gbit/s alors que la plus importante en 2017 dépasse poussivement 640 Gbit/s. Continuer à lire … « DDoS : des assauts plus tempérés, mais plus complexes et plus ciblés »